Présentation filière ES

Intéressé par les questions d’actualité ? Avide de culture générale ? Curieux, doté d’une bonne capacité de synthèse et d’un esprit scientifique?

bacES2 La filière Économique et Sociale (ES) est une filière d’enseignement général ouverte à la vie économique et sociale contemporaine. Elle débouche sur un baccalauréat pluridisciplinaire donnant un profil équilibré et compétent dans tous les domaines : économie, histoire, géographie, mathématiques, sociologie, langues et philosophie. Équilibrée et très exigeante, elle repose sur trois grands piliers : – Les sciences sociales et humaines – Les mathématiques – Les lettres et langues   L’objectif de la filière ES est d’approfondir une culture économique fondée sur l’esprit de synthèse, la curiosité. Tu dois être au top dans l’ensemble des matières car les coefficients sont quasi identiques dans l’ensemble des matières.   La série Économique et Sociale (ES) est une section d’enseignement général ouverte à la vie économique et sociale contemporaine. Elle débouche, après la terminale et l’obtention du baccalauréat ES, sur des études supérieures longues (Licence, Masters, Doctorat, École de commerce, diplôme de sciences politiques, etc.)

 

L’orientation vers la filière L’orientation vers la filière ES (économique et sociale) se fait à la fin de la seconde. L’élève pourra avoir eu un aperçu de ce que sont les SES (sciences économiques et sociales) à travers l’enseignement d’exploration du même nom.   bacES

Les enseignements Au programme de la première ES

 

Les enseignements obligatoires : sciences économiques et sociales, histoire et géographie, français, philosophie, mathématiques, langue vivante 1, langue vivante 2, enseignement scientifique, éducation physique et sportive, éducation civique juridique et sociale, travaux personnels encadrés (TPE).

Des options facultatives (deux maximum) : latin, grec, langue vivante 3.

En fin de première ont lieu les épreuves anticipées du baccalauréat : – Le français écrit (coef.2) et oral (coefficient 2) – L’enseignement scientifique (coefficient  2) – Les travaux personnels encadrés (TPE) (coefficient 2)

Au programme de la terminale ES

Les enseignements obligatoires communs à tous : sciences économiques et sociales (coefficient 7 ou 9 en fonction de la spécialité), histoire et géographie (coefficient 5), philosophie (coefficient 4), mathématiques (coefficient  5 ou 7), langue vivante 1 (coefficient 3), éducation physique et sportive (coefficient 2), éducation civique juridique et sociale. Un enseignement de spécialité pour donner un profil à son bac à choisir parmi : mathématiques, économie approfondie, sciences sociales et politiques.

La spécialité Économie Approfondie (EA) baces3Cet enseignement de spécialisation doit permettre aux élèves d’approfondir leur connaissance de l’analyse économique par l’étude de quelques grands enjeux contemporains qui correspondent à des mutations structurelles de l’économie mondiale (évolutions démographiques, transformations de l’État-providence, globalisation, stratégies d’entreprises). L’étude de ce programme est l’occasion de perfectionner la maîtrise des outils analytiques et des modes de raisonnement propres à la science économique. Cet enseignement suppose l’apprentissage des savoir-faire nécessaires à un travail sur les documents et les données empiriques disponibles. La spécialité, de par son contenu et sa démarche, permet de mieux appréhender les filières d’études supérieures dans le domaine des sciences économiques. La fac d’économie-gestion et les écoles de commerce sont des débouchés naturels.

 

La spécialité Sciences Sociales et Politiques (SSP) bacES4Cet enseignement de spécialisation doit permettre aux élèves de se familiariser avec les apports des sciences sociales et politiques à la réflexion informée et critique sur l’évolution de la vie politique contemporaine en France et en Europe. S’inscrivant dans le prolongement de l’enseignement de la classe de première et en complément avec le programme spécifique de la classe terminale, ce programme de spécialisation est basé principalement sur les acquis de la science politique. Ouverte à l’influence d’autres modes de raisonnement des sciences sociales (l’histoire et la sociologie notamment), la science politique constitue une discipline propice, un enseignement de spécialisation susceptible d’aborder scientifiquement les questionnements contemporains. Cet  enseignement suppose l’apprentissage des savoir-faire  nécessaires à un travail sur les documents et données  empiriques disponibles. La spécialité Sciences Politiques permet de sensibiliser aux sciences politiques, au fonctionnement des institutions politiques qui sont au programme de différentes filières telles que Sciences Po, les IEP, le droit, mais également les prépas littéraires.

 

Examination of a stock market reportLa spécialité Mathématiques    

L’enseignement de spécialité de mathématiques permet d’aborder une nouvelle branche des mathématiques et demande peu d’acquis des années précédentes, contrairement à l’enseignement obligatoire de mathématiques.

On résout des problèmes d’organisation et d’évolution à l’aide des graphes et du calcul matriciel. Ces outils sont très utilisés en économie, dans les études supérieures. La spécialité de mathématiques est également une spécialité appréciée par les recruteurs pour poursuivre ses études en classe préparatoire économique ou en école de commerce.

Après un bac ES

Les licences à l’université: à Économie, Sociologie, Histoire, Géographie, Anthropologie, Sciences Politiques, Droit, Gestion, Administration économique et sociale, Langues étrangères appliquées, etc. à Vous pouvez également choisir de double licences : droit/économie, économie/langue ou licences spécifiques (droit américain, droit espagnol, droit allemand etc). Attention, ces filières sont sélectives : dossier et/ou test de langues. Ecoles de commerce Entrée après le bac Il existe des banques de concours  qui proposent un concours commun à plusieurs écoles. à Concours SESAME : 7 écoles de commerce, Paris mais surtout province à Concours PASS : 5 écoles de commerce, Paris et province à Concours Access : 3 écoles de commerce Il existe aussi des concours propres à chaque école. Les classes préparatoires Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) proposent deux années de préparation intensive à différents concours. àLes classes préparatoires économiques et commerciales. L’option économique (ECE) des classes préparatoires économiques et commerciales vise l’entrée dans l’une des 25 écoles de commerce et de management reconnues par l’État et délivrant le grade de master. à Les classes préparatoires lettres et sciences sociales (LSS), dites aussi « prépas B/L », permettent aux bacheliers à la fois littéraires et scientifiques de suivre une formation en sciences économiques et sociales. Proposées dans une vingtaine de lycées, elles ouvrent l’accès après 2 ans d’études aux ENS Lyon, Ulm et Cachan. àEcole Normale Supérieure de Cachan, option juridique, économique ou sciences sociales. Cette classe préparatoire a la particularité de mélanger cours en prépa et cours à l’université, afin d’obtenir également une L2 en droit, en économie ou en sciences sociales Instituts d’études politiques Les IEP (instituts d’études politiques) proposent des formations dans différentes branches des sciences humaines et sociales. L’entrée se fait sur concours avec la possibilité d’entrer après l’obtention du baccalauréat. à Science-Po Paris à Concours commun des IEP de province

Quels métiers?

bacES_metiersTrader ou journaliste ? Chercheur ou juge ? Économiste, consultant ou statisticien ? Avocat, éditeur ou ministre ? Avec un profil scolaire équilibré et pluridisciplinaire, les bacheliers ES peuvent envisager une poursuite d’études dans des domaines très variés: communication, édition, publicité, journalisme, droit, commerce, métiers de la banque, de la finance, gestion d’entreprises, enseignement.

après TES